L’évolution de la règlementation

Les dates importantes

Les routes françaises sont de plus en plus sûres

Depuis 2019, la circulation a augmenté de +13% sur les routes de france.

Le nombre de tués a diminué de 22% en 10 ans.

Depuis 1972, la sécurité s’est nettement améliorée sur les routes françaises mais également europèennes. Sur 10 ans, entre 2009 et 2019, la circulation a augmenté de 13% alors que les accidents corporels et le nombre de tués a été divisé par 1,3.

Plus de danger en campagne que dans les villes

En “rase campagne” on ne dénombre que 36% des accidents corporels et 39% des blessés mais 68% des tués. Les accidents y sont donc moins nombreux qu’en agglomération mais plus graves. Le taux de gravité en campagne est de 11,1 tués pour 100 accidents contre 2,9 en milieu urbain. Dans Paris intra-muros, il tombe à 0,65 tués pour 100 accidents.

Les jeunes et les personnes agées sont les plus touchés

En 2019, les 20-24 ans sont les plus touchés par les accidents de la route, en nombre de personnes tuées (soit 11 % du total) et de blessés (14 % du total). Viennent ensuite les 25-29 ans et les 15-19 ans.

En 2019, rapporté au million d’habitants, 50 personnes ont été tuées et 1 087 ont été blessées.

Ces chiffres sont extrêmement variables suivant l’âge :

  • 106 pour les tués de 18 à 24 ans, soit le double de la moyenne (sur-risque double aussi pour les blessés) ;
  • 86 pour les tués de 75 ans et plus, soit 1,7 fois la moyenne. Mais le nombre de blessés par million d’habitants est quant à lui la moitié de la moyenne tout âge. Cela renvoie à une gravité extrême pour cette classe d’âge !

Sources ONISR – Sécurité routière 2019